Volontaires Afrique

Venir passer des vacances en Afrique, cela peut être sympathique, mais vous ne découvririez pas réellement les profondeurs et les réalités de l’Afrique.

En participant à un camp chantier, un stage, une mission, vous rentrerez directement en contact avec les populations locales. En travaillant avec elles, vous aurez un réel aperçu de leur vie quotidienne, vous irez dans des endroits où vous ne seriez jamais allés entant que touriste. De plus, vous vous ferez des amis dans les communautés locales et parmi les volontaires, une expérience comme celle-ci crée des liens. L’échange n’est pas seulement culturel, mais aussi humain.

Camp chantier rime donc avec, vivre et travailler ensemble pour une cause humanitaire, ouvrant sur la compréhension et le respect mutuel entre des cultures différentes.

Venez faire l’expérience avec la coordination M.E.R.V.E.I.L.L.E.S. du Monde et aidez-nous dans nos actions menées dans le cadre des 17 objectifs du développement durable !

Qui sommes-nous?

La « Coordination internationale M.E.R.V.E.I.L.L.E.S. du Monde » (Mouvement d’Eveil, de Réflexion, de Veille, et d’Essaimage d’Initiatives Locales pour un Laboratoire d’Economies Solidaire), s’engage dans l’action pour la mise en place des 17 objectifs du Développement durable et ses 169 objectifs.

Nous réunissons à travers nos représentations dans différents pays, qui elles même regroupent des associations, fondations, personnes ressources ; … l’expériences, les compétences, les ressources humaines, dans des domaines aussi variés que l’aide à l’enfance, le handicap, l’agriculture, l’éducation, l’énergie et l’eau, le climat, les droits de l’Homme … , en résumé, toutes les compétences requises pour être actifs sur le terrain dans tous les domaines couverts par les Objectifs du Développement Durable.

Le siège de notre coordination est à Luitré Dompierre, en Ille et Vilaine, Bretagne, France. Elle est gérée par un conseil d’administration international composé de membres issus des représentations sur tous les territoires où nous sommes présents. Une partie est en France (Bretagne, Ile de France). Chaque membre de ce conseil est « co-président » et engage sa responsabilité de la même manière que chacun de ses collègues. Les fonctions comme les objectifs du développement durable sont réparties sur chacun des membres.

Ce système permet à chaque représentation de mettre en place des actions sur son territoire mais aussi de façon transversale, sur tous les territoires où nous sommes représentés grâce au travail en synergie de chaque membre ayant embrassé le même objectif que celui des autres membres à travers le monde.

Le volontariat international, c’est quoi ?

Le volontariat est un don de soi au travers d’une action solidaire. Participer à un projet de volontariat international, c’est s’engager avec une communauté et d’autres volontaires sur un projet concret et constructif.

Si le volontaire n’est pas rémunéré, il s’enrichit par la découverte, celle d’un pays, de rencontres, d’une nouvelle culture, la pratique d’une nouvelle langue etc.

Aucune qualification n’est nécessaire pour un camp chantier international, ce sont avant tout la motivation, l’ouverture et le sens de la débrouille qui sont importants. D’une durée d’une à quatre semaines maximum, il concerne tous les domaines d’activité. (Voir liste au-dessous)

Mais nous proposons aussi des stages, des missions longues durées qui sont sanctionnés par une attestation. Un passeport bénévoles (voir Francebénévolat.org). Les stages peuvent durée de 3 à 8 semaines, et s’adresse aux étudiants. Les missions, d’un à six mois sont proposées aussi bien à des volontaires avec ou sans compétences particulières mais elles peuvent être l’occasion de tester une orientation ou une reconversion professionnelle, comme concerner des volontaires seniors soucieux de partager leurs savoirs

Domaines d’activités :

  • Education, Animation,
  • Santé, Handicap
  • Droit de l’enfant et de la femme, Droit de l’Homme
  • Environnement et Agriculture (permaculture)
  • Infrastructure en milieu rurale
  • TOUTES ACTIONS EN LIEN AVEC LES 17 Objectifs du Développement Durable et leurs 169 sous Objectifs  ( https://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/ )

Choisir son projet :

  • Projets environnementaux : protection et sauvegarde du patrimoine, préservation des espèces animales menacées, reforestation, sensibilisation aux techniques d’agriculture durable…
  • Projets sociaux : soutien à des associations solidaires travaillant à la construction et rénovation d’infrastructures, organisant des campagnes de sensibilisation (hygiène et santé), militant pour les droits des femmes…
  • Projets culturels : organisation et création artistique, photographie, archéologie, apprentissage de langues…
  • Projets d’animation : soutien scolaire, actions pour des jeunes en difficulté à travers la culture, le sport, etc.

Les camps chantiers :

D’une à trois semaines, un groupe de volontaires de tous horizons se retrouve sur un projet précis, mis en place par le partenaire local. Ces projets sont en général à dates fixes.

Les missions humanitaires :

A partir d’un mois, ce sont des projets moins cadrés qui demandent plus d’autonomie, permettant aux volontaires de s’impliquer davantage en profondeur dans la vie de l’association. Généralement, aucune date de début de projet n’est fixe

Le siège et la Représentation d’accueil sont là pour vous accompagner dans le choix de votre projet (durée, type, lieu), bien choisir est essentiel pour un engagement réussi ! Avant de foncer tête baissée, prenez donc le temps de réfléchir sur vos motivations et vos attentes.

Sur le projet, les volontaires logent chez l’habitant ou dans un dortoir aménagé. Généralement, ils préparent ensemble leurs repas ou mangent avec leur famille d’accueil. Les autres volontaires sont souvent issus d’horizons différents : les rencontres font partie intégrante de l’expérience ! Vous êtes encadré par un coordinateur local, bénévole ou membre de l’association d’accueil. Les volontaires participent aux activités de l’association environ 30 heures par semaine. Les week-ends peuvent être libres ou parfois dédiés à la découverte de la région.

Activités pouvant être proposés pendant les périodes de détente : Les volontaires sont initiés aux techniques de pratique de l’artisanat Africain : BATIK, Poterie traditionnelle, Vannerie, Percussion, Danses Africaines, pagnes africains, confection de colliers et bracelets à base de perles etc. Ce projet est un carrefour d’échanges culturels.

NATURE DES ACTIVITES SUR PLACE 

Soutien scolaire +Animation avec les enfants: cours de vacance aux enfants : Les volontaires joueront essentiellement le rôle d’enseignant. Ils dispenseront des cours dans les matières de leur choix aux enfants et jeunes élèves du cours primaire et secondaire : (Français, culture générale, expression écrite, orthographe, grammaire, lecture, copie, calcul, etc. …) Les après-midi seront essentiellement consacrées aux animations avec les enfants. 

Rénovation d’école/dispensaire etc.. : Les volontaires feront essentiellement la petite maçonnerie qui consiste entre autre à fabriquer si nécessaire des briques, ramasser du sable et chercher de l’eau …), la petite menuiserie et peinture (peinture des portes, fenêtres, réparation des bancs de salles de classes etc.) Ce projet nécessite de mobiliser des fonds ( 500 euros)  pour permettre l’achat de matériaux. (Achat du ciment, gravier, clou, tôles). Possibilité de soutenir le projet pas forcement avec 500 euros mais le maximum (40 euros…).

Alphabétisation des femmes en milieu rural : Le contenu général des cours :

Niveau 1 : alphabet et syllabes, prononciation, identification et lecture des lettres, formation des lettres, dictée de syllabes, vocabulaire des couleurs, présentation de la personne et vocabulaire usuel.

Niveau 2 : ce niveau étudiera plus en profondeur le contenu précité. Il étudiera le vocabulaire des fruits, du corps humain, des jours de la semaine, des mois de l’année et des verbes d’action et des mots liés aux types d’activités des femmes. Il fera une révision des chiffres et des nombres.

Niveau 3 : perfectionnement du vocabulaire usuel (maison, fruits, cuisine, le menu, les ingrédients), l’expression orale (la journée et ses activités), la conjugaison, la grammaire (déterminants, pronoms possessifs et démonstratifs), le vocabulaire du corps humain, la construction de phrases.

Niveau 4 : étant donné le niveau d’instruction élevé des apprenantes, elles réaliseront des ateliers d’expression écrite et orale, d’étude de texte (extrait de roman, de presse et de revue) et de dictées préparées.

Sensibilisation sur les maladies (MST/SIDA et le PALUDISME) : Confronté à de sérieux problèmes liés non seulement à la santé primaire mais aussi aux grossesses non désirées et aux maladies sexuellement transmissibles dont le SIDA ; ce chantier est organisé pour apporter une modeste contribution, pour essayer de combattre ces fléaux qui entravent sérieusement au développement de nos milieux qui loin des villes et des yeux sont un peu oubliés. Sur ce chantier, les volontaires organiseront des séances de sensibilisation thématique programmées, des campagnes de sensibilisation porte à porte et en masse sur les thèmes contraception, IST/VIH-SIDA, PALUDISME à travers des sketchs, des contes scéniques, du théâtre, des projections de film et de distribution des préservatifs et prospectus. Et aussi la sensibilisation sur le paludisme avec la distribution des moustiquaires aux populations.

Environnement : Il consiste à remplir des sachets, mises en sachet de pépinières, à arroser des plantes en sachets, à débroussailler des parcelles à reboiser et à mettre à terre des plantes. (Plantation d’arbres fruitiers tel que manguier, oranger, citronnier etc..) acajou, acacia, Tech etc. Sensibilisation sur la déforestation etc…. Les volontaires travailleront 5 heures par jour, les après-midi seront libres et pourront être consacré aux activités culturelles avec la communauté du village hôte.

Construction de latrines : Les travaux consisteront à ramasser du sable, des graviers, puiser de l’eau, aider les maçons dans la fabrication des briques, faire des fondations, monter des murs etc. Les volontaires travailleront 5heures par jour dans la matinée. Les après-midi seront libre et pourront être consacrées aux activités d’échanges culturelles avec la communauté hôte.

La construction de latrines éco-sanitaires (ECOSAN) pour permettre aux villageois d’en avoir à leur disposition (car il n’y a pas encore des systèmes d’évacuation des eaux usées individuelles) et ainsi réutiliser les matières organiques en engrais, permettant le développement de l’agriculture (riz, manioc, igname, maïs…)

(Ce projet nécessite de mobiliser des fonds (800 euros) pour permettre l’achat de matériaux. (Achat du ciment, gravier, clou, tôles). Possibilité de soutenir le projet si vous le souhaitez, avec ce que vous pouvez.Stage :  Education spécialisé Journalisme, Médecine, Soins infirmiers, Commerce, Cours des langues, Communication, …

Description : un chantier, un stage, une mission, c’est avant tout un séjour en vie collective, en équipe (jeunes, adultes, séniors) de différents pays, qui participent à la réalisation matérielle d’un projet local. C’est surtout le motif de rencontres et d’échanges.

La vie quotidienne est gérée en collectivité : organisation du travail, gestion financière, temps de loisirs, apprentissages… Le séjour constitue parfois un vrai choc culturel (rencontres de générations, de nationalités, de milieux sociaux, et de cultures différentes, immersion dans un pays diamétralement différent du vôtre).

C’est une véritable aventure humaine, un support d’apprentissage de la tolérance, il permet de découvrir la différence chez l’autre et de l’utiliser comme source d’enrichissement mutuel.

L’organisation de la vie collective, et sa nécessaire régulation, provoque la confrontation de points de vue contradictoires, favorisant la pratique de l’écoute et du dialogue.

En participant à des séjours, vous serez en immersion totale et découvrirez les réalités d’un pays qu’aucun touriste n’aura la chance de voir, trimballé qu’il sera par le guide d’un endroit à un autre sans réel rencontre, ce qui est l’essentiel lors de nos séjours.

Utilité : Vous participez à un projet de façon active de l’élaboration, à l’aboutissement, un projet qui changera la vie des personnes que vous aurez rencontrés. Vous participerez au développement d’une communauté

Vie collective : Chacun participe aux tâches de la vie quotidienne :  Faire les courses, les repas, la corvée d’eau, la vaisselle ou le ménage. Le chantier est un lieu où il faut savoir faire beaucoup avec peut et surtout savoir vivre ensemble, où la concession est un maître mot.

Disposition morale : se préparer à des chocs culturels, avoir la capacité de s’adapter rapidement à une nouvelle vie, accepter l’autre dans sa différence, avoir le sens du travail en équipe. Savoir se montrer humble, accepter que celui qui vous paraîtra peut-être si démunis, sache plus de choses que vous dans certains domaines, même si vous pourrez vous aussi lui apporter dans d’autres.

Logement : Les volontaires sont logés selon le pays, le territoire, au siège de la coordination, de l’association d’accueil, chez l’habitant, dans un petit hôtel lorsque les conditions de vie dans le village d’accueil sont trop sommaires, à moins que vous ne le demandiez.

Un minimum de confort spartiate vous seront toujours fournis (douches « à l’africaine », latrines, couchage correct),

Vie quotidienne :

Si cela n’est pas possible autrement, les volontaires se partagent les pièces par genre et « le domicile » de chacun est l’espace occupé par sa moustiquaire.

Alimentation : Elle est essentiellement locale. Mais l’échange culturel vise la découverte de l’autre, dans la mesure où cela ne coûte pas trop cher en ingrédients, préparer un repas de chez vous sera bien accueilli. L’association qui vous reçoit vous fournis une nourriture convenable et suffisante sur tous les chantiers et de l’eau propre à la consommation (la plupart du temps en bouteille, même si pour nous le plastique est un problème …).

Langues parlées : Selon le pays, la langue usuelle est le français ou l’anglais mais l’échange culturel vise à ce qu’on s’intéresse aux autres langues selon les nationalités présente sur le chantier ainsi qu’au dialecte des villageois, au moins aux mots simples d’usage, (bonjour, merci, s’il vous plait, …, cela est toujours fort apprécié).

Soirée : les soirées pendant le séjour, sont l’occasion de plusieurs activités comme les contes et légendes, les jeux de société, les tours d’illusion, les danses traditionnelles et les réjouissances populaires, ou les discussions sur un thème choisi ensemble, tout ceci dans une ambiance de convivialité et de gaieté. Si vous êtes fatiguées celles-ci ne sont pas obligatoires mais renforcent la cohésion au sein du groupe comme avec les personnes qui vous reçoivent.

A qui s’adresse-t-il ? : à tous, sans distinction aucune. Hommes ou Femmes, jeunes ou adulte, étudiant, professionnel ou retraité acceptant les conditions de volontariat et de bénévolat, jouissant d’une bonne santé, d’une bonne moralité et ayant le goût de l’aventure.

Frais de participation : Nous ne recevons aucune subvention publique ou privée. Seuls les cotisations de nos adhérents, nous permettre de mener nos actions, aussi les frais de participation des volontaires outre le fait de couvrir votre séjour, servent à financer le projet et de fonctionnement de l’association et de la coordination :

  • Organisation des séjours,
  • Financement du projet,
  • Les frais de fonctionnement, d’équipement et de service (téléphone, loyer, internet, électricité) répartis entre l’association accueillante et la représentation de la coordination

Pour participer à nos camps chantiers :

  • S’inscrire auprès du siège international de la coordination et payer les frais d’inscription de :

50 €

  • Puis à l’arrivée dans le pays d’accueil, payer la somme forfaitaire de participation, fixée à l’avance selon de type de séjour, au siège de la représentation qui vous accueil.

Sur cette somme, la représentation garde 35 € pour les frais d’accueil (repas, déplacement vers l’ambassade, la banque, etc.) et reste est remis à l’association membre pour le projet et votre séjour.

A la fin du chantier, un bilan financier est dressé et fournis à chacun des volontaires.

Si ce bilan dépasse les frais de participation estimés à la base, ils peuvent être augmentés mais cela se produit rarement (frais exceptionnel de santé par exemple à titre individuel ou excursion non prévue mais demandés par le groupe). Les projets sont ceux des « Comités Villageois de Développement » des villages qui vous accueillent.

La coordination ne joue qu’un rôle de catalyseur dans la réalisation des projets concernés. Une fois inscrits sur ces chantiers, nous faisons parvenir aux volontaires l’intégralité du projet, ainsi que la part du financement qui leur est demandée.

  • Ces frais incluent :
  • L’hébergement à l’arrivée : selon les disponibilités aériennes et les séjours, les volontaires peuvent arriver 2-3 jours ou même une semaine avant le début du chantier et partiront 2-3 jours ou une semaine après la fin du séjour.
  • Les repas (petit déjeuner, déjeuner et dîner) du premier soir du séjour au dernier matin du séjour. Le repas du volontaire le soir de son arrivée et le petit déjeuner du lendemain (si le volontaire arrive avant le premier jour du chantier) est assuré par la représentation de la coordination dans le pays concerné.

Les frais de nourriture propre à chacun des volontaires ne sont pas inclus.

  • Le déplacement en taxi-brousse. De l’aéroport au lieu d’hébergement le premier jour, du lieu d’hébergement à l’ambassade et à la banque le deuxième jour, du Lieu d’arrivée au lieu du séjour et du lieu du séjour au lieu de départ.

Ils n’incluent pas :

  • Le prix du billet d’avion
  • L’assurance rapatriement (si vous avez payé votre billet d’avion par Carte Bancaire, une assurance est souvent inclus, à vérifier et à compléter si besoin par une assurance personnelle, si vous devez voir un médecin sur place ou être hospitalisé sans qu’un rapatriement ne soit nécessaire, les frais doivent être avancée, une facture vous sera remis et pourra servir pour le remboursement auprès de la CPAM à votre retour, [renseignez-vous])
  • Les déplacements et les loisirs des volontaires pendant les week-ends libres (visites, excursions, etc.) et les dépenses personnelles des volontaires (achat personnel de soins, d’hygiène ou souvenirs, etc.) durant le séjour.

Objectifs d’un séjour humanitaire: Outre l’accomplissement d’un travail déterminé au profit d’une association ou d’une communauté, il vise surtout :

  • A la sensibilisation à la vie collective où tous les aspects sont pris en charge par chacun et par tous (cuisine, intendance, vaisselle, ménage, course, loisirs, etc…)
  • La sensibilisation à la rencontre avec des gens de milieux et de cultures différents (le chantier est un rendez-vous du donner et du recevoir) qui permet à chacun de participer en respectant les différences de son prochain;
  • La sensibilisation à la découverte d’une nouvelle forme de travail (travail en équipe, technique plus sommaire, …).
  • Mais surtout à la découverte d’un pays à travers ses habitants et son tissu associatif.

En somme, participer à un camp chantier est une action formatrice et valorisante qui mène

  • A la responsabilisation individuelle et collective (engagement à atteindre un objectif précis au profit de la communauté cible);
  • L’apprentissage du respect de l’autre, de la capacité à s’exprimer, à écouter et à vivre en groupe;
  • L’apprentissage de la démocratie participative et de la tolérance grâce aux échanges interculturels;
  • La solidarité au développement physique et morale de l’individu.

Préparer son projet de volontariat, c’est aussi un budget à prévoir. N’oubliez pas d’y inclure :

Les frais d’inscription :  Malgré le fait que nous soyons une association non-lucrative gérée en grande partie par des bénévoles, nous avons bien sûr un certain nombre de dépenses inévitables : nos salariés, le loyer, les factures et autres frais de fonctionnement. Les frais d’adhésion prennent également en charge l’accompagnement des volontaires : démarches administratives, assistance 24h/24.

Les frais de participation :

Ceux-ci sont perçus directement par la structure d’accueil. En effet, la plupart de nos partenaires ne sont pas subventionnés et accueillir un volontaire demande un budget relativement conséquent : logement, nourriture, transport local etc. La participation financière du volontaire permet également de soutenir les projets mis en place par le partenaire.

Les Frais de participation à la mission est de 75 Euros par semaines, couvrant les frais d’hébergement chez l’habitant ou au sein de la structure, la nourriture, les transports pour aller sur le lieu de la mission si besoin.

Les frais de voyage :

Les frais liés au voyage ne sont évidemment pas à négliger, ils représentent souvent l’essentiel des dépenses : transport, frais administratifs, assurances, vaccins etc.

A votre charge : billet d’avion, frais de visa, de vaccination, de prévention santé, d’assurances (hautement recommandé)

Avant de partir, n’oubliez pas

  • Vos documents d’identité : Votre passeport, impératif si vous partez en dehors de l’Union Européenne. Attention, pour un passeport biométrique, le délai d’attente est d’au moins quatre semaines. Vérifiez bien que votre passeport soit en cours de validité six mois après la date du retour.
  • Pour toute demande de visa, adressez-vous directement à l’ambassade du pays de destination ; le délai d’attente est d’une à quatre semaines : informez-vous sur les modalités propres à votre trajet (conditions, coût, renouvellements etc.).
  • Vos documents d’assurance : Pour partir la conscience tranquille, il est impératif d’avoir fait les démarches nécessaires auprès de votre assurance/mutuelle pour bénéficier d’une couverture qui vous protégera tout au long de votre séjour à l’étranger.
  • De l’argent en liquide : Si vous partez hors de la zone euro, pensez à commander bien à l’avance des devises étrangères à votre banque. En ce qui concerne votre carte bancaire/ carte de crédit, renseignez-vous auprès de votre banque sur les possibilités de retrait d’argent dans le pays de destination.
  • Vos titres de transport : Si vous partez en avion, parcourez les propositions de toutes les compagnies aériennes pour comparer les prix et choisir en conséquence.

Pendant le séjour : A votre arrivée à l’aéroport, soit notre partenaire viendra vous chercher pour vous amener sur le projet, soit vous suivrez les instructions reprises sur la feuille de route reçue avant le départ, qui reprendra toutes les informations dont vous aurez besoin afin de le rejoindre. L’association locale vous accompagnera au quotidien pendant toute la durée du projet, mais si vous deviez rencontrer quelques difficultés, nous restons évidemment à votre écoute ! Si nécessaire, nous pouvons jouer le rôle de médiateur entre vous et votre association d’accueil pour vous aider à trouver une solution en cas de problème. Pour les volontaires « long terme », nous prendrons contact avec vous durant votre projet pour faire une évaluation à mi-parcours, qui servira à la fois à estimer la qualité du chantier selon votre point de vue et à partager votre expérience avec de futurs volontaires.

Au retour du projet

Partager votre expérience Lorsque vous revenez de votre projet de volontariat, votre témoignage nous est extrêmement précieux. Votre ressenti peut s’exprimer selon la forme de votre choix : Journal de bord, mini reportage, article rédigé, interview filmé à l’occasion d’une téléconférence. Des photos sont appréciés et avec votre accord mise sur le site internet de la coordination.

C’est grâce à vos nombreux retours que nous pourrons conseiller les futurs volontaires avec toujours davantage de détails. Le simple partage de vos petits trucs et astuces, conseils ou informations pratiques est un véritable prolongement de votre engagement.

A la fin de votre projet, nous vous envoyons également un questionnaire à remplir, toujours dans le but de transmettre votre expérience aux futurs volontaires.

Intégrer l’équipe : Nous sommes constamment à la recherche de collaborateurs motivés, prêts à apporter leurs connaissances et leur spécificité à notre équipe. Que ce soit à l’occasion d’un stage conventionné, une première expérience professionnelle, d’un chantier ou d’une mission ou tout simplement l’envie de s’engager dans un projet solidaire vous serez toujours bien accueillis. Tous les talents sont les bienvenus : communication, informatique, traduction, gestion et développement de projets, pédagogie etc. Notre bureau français recherche également des bénévoles pour participer à son éclosion. Au fur et à mesure de l’expansion de la coordination, d’autres continent seront accessibles, vous pourrez vous-même peut-être devenir familles d’accueil, pourquoi pas, l’avenir nous le dira.

Pour tous renseignements complémentaires :

Mouvement de d’Eveil, de Réflexion, de Veille et d’Essaimage d’Initiatives Locales pour un Laboratoire d’Economie Solidaire

M.E.R.V.E.I.L.L.E.S. du Monde

N° d’enregistrement : W781001229 – Siret : 519 569 164

4 rue du Stade 35133 Luitré – LUITRE DOMPIERRE France

Adresse mail : coordi.merveillesdumonde.fr@gmail.com 

Téléphone : 0 (33) 7 67 61 47 46

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s