Qui sommes-nous !

Coordination internationale « M.E.R.V.E.I.L.L.E.S. du Monde »

ou

« Mouvement d’Eveil, de Réflexion, de Veille et d’Essaimage d’Initiatives Locales pour un Laboratoire d’Economie Solidaire »

« La porte du Changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur, Chacun en détient la clé  » Jacques Salomé

Logo : Notre logo est un cercle représentant le globe terrestre, la planète terre sur laquelle les Objectifs du Développement Durable doivent se réaliser pour l’épanouissement de l’être humain dans le respect de l’environnement.

La couleur bleue de fond dominant symbolise l’eau, la vie car elle recouvre une grande partie de la planète mais elle constitue aussi une grande partie du corps humain, la ressource en eau est vitale.

Le bleu est aussi la couleur de la paix dont le monde a tant besoin pour son développement durable.

L’arc de cercle blanc en bas, symbolise la transparence, la justice sociale, la clarté et la réciprocité dans la combinaison des compétences et savoirs faire pour bâtir un monde meilleur pour tous.

Merveilles est le mot le plus beau et le plus riche pour bâtir la route vers la réalisation des Objectifs du Développement Durable

Propulsé par HelloAsso

« M.E.R.V.E.I.L.L.E.S. du Monde » (Loi 1901, Rescrit fiscal particulier et mécénat) met en place des projets de solidarité internationale. Il a un caractère humanitaire. Il apporte une aide d’urgence dans des contextes de catastrophes naturelles ou de guerre et une aide au développement apportée à des populations en situation de détresse ou de misère partout où il est présent dans le monde.

L’aide apportée s’adresse prioritairement aux « enfants des rues » des villes, aux enfants déscolarisés, ou pas/peu scolarisés des villages oubliés, aux bourgs qui se vident de leur jeunesse au profit des villes où va s’entasser une population de plus en plus pauvre et démunie en décalage total avec la vie dans les grandes villes des pays du Sud.

Le Mouvement œuvre à la lutte contre cet exode qui grossit le flux de migrants vers les pays du Nord alors qu’une valorisation des ressources humaines, économiques et sociales est nécessaire pour que ces pays du Sud deviennent des Consom’Acteurs, afin d’équilibrer les échanges, de partager les richesses mais surtout de protéger une planète sur laquelle nous ne sommes que de passage.

Il se consacre à la satisfaction de besoins essentiels. Ces besoins essentiels recouvrent évidemment les besoins vitaux (se nourrir, se loger et se soigner) et l’accès aux savoirs fondamentaux (lire, écrire et compter).

Ces projets de solidarité internationale sont définis et maîtrisés à partir de la France :

1) « Projet socio-éducatif du Mouvement consiste partout où cela est nécessaire d’implanter ou d’améliorer la structure scolaire (l’école primaire, le collège, voir le lycée ou le centre de formation), et d’y adjoindre des unités agropastorales, lesquelles auront pour but :

a. L’autonomie de la structure scolaire

b. Ajouter à l’éducation générale dispensée dans la structure, une initiation au développement durable

c. Apporter une alimentation saine aux enfants par la mise en place de cantine en lien avec la production de la structure.

d. Avec son accord, Aider l’état dans lequel le Mouvement est implanté, à apporter à chaque enfant l’éducation à laquelle, il a droit, même dans le plus reculé des villages. En aucun cas créer des structures privées, ni se substituer à l’autorité légale du pays concerné, mais travailler en étroite collaboration avec elle.

2) Le parrainage d’enfants démunis : orphelins, familles monoparentales, albinos ou personnes en situation de handicap ou vivant dans des villages isolés ….

3) L’accueil de bénévoles, volontaires ou stagiaires, par nos membres dans des domaines aussi variés que l’éducation, le handicap, la santé, mais aussi le renforcement de capacités et de compétences, le partage d’expériences, dans des domaines tels que l’accès à l’eau, l’énergie, de préférence verte, l’agriculture, autant que l’ébénisterie, la menuiserie, la métallurgie, le bâtiment, etc. …

4) Le développement durable, en mettant en avant l’agriculture biologique, la construction de bâtiments passifs énergétiquement, entre autres par l’exploitation des énergies vertes dès que cela est possible, englobant la participation à des circuits courts responsables et solidaires et accessoirement pour rendre le Mouvement un tant soit peu autonome financièrement.

5) Les Formations /Actions : en premier lieu, en direction des jeunes en difficultés, des associations partout où cela est possible, Domaines : Création et Gestion d’association, de structure de l’Economie Sociale et Solidaire, montage de projet, demande de financements, communication, web.2, Lifi led,… Anglais, Renforcement du Français, gestion entrepreneuriale, mais aussi couture et stylisme, tissage et teinture, métiers du bâtiment, du bois, du métal, de l’accueil et du tourisme…

6) La création de pôles d’initiatives locaux d’économie solidaires (P.I.L.E.S.) destinés à accompagner le passage de l’idée au projet et assurer le suivi et le financement du projet dans sa phase de réalisation.

7) Et toute autre action entrant dans le champ des 17 Objectifs de Développement Durable.

La Coordination est gérée par :

Un conseil d’administration international regroupant les membres fondateurs et certains des représentants pays. Il sera composé de 5 à 21 membres maximum, toujours en nombre impair pour assurer un vote à la majorité simple.

Un bureau exécutif central dont la moitié des membres sont en France, qui fait partie intégrante du Conseil d’administration mais garde pour des raisons de pratique, les fonctions de coordination et de trésorerie générale, pouvant être complété au besoin par d’autres fonctions ou commissions nécessaires au bon fonctionnement de la structure.

Le siège international se trouve en Ille et Vilaine. Une représentation de la coordination se trouve en Île de France.


La Coordination M.E.R.V.E.I.L.L.E.S. du Monde se reconnaît dans les valeurs de la charte des acteurs solidaires porteuse de la création du « Groupement d’Acteurs Solidaires Pour l’Animation Rurbaine et de Développement » (G.A.S.P.A.R.D.), concept porté par l’association « ATC Médias d’A.R.T.I.S.T.E.S.* » enregistré sous le n° R.N.A. : W133013772 à la préfecture des Bouches du Rhône.

Les présents statuts reprennent ces mêmes valeurs et en plein accord avec l’association ATC Médias d’A.R.T.I.S.T.E.S. (Ateliers TransCulturels Média d’Ateliers Réactifs de Transformation d’Initiatives Salutaires et de Trajectoires Ecologiques Solidaires) pour devenir la Coordination, « M.E.R.V.E.I.L.L.E.S. » du Monde, (Mouvement d’Eveil, de Réflexion, de Veille et d’Essaimage d’Initiatives Locales pour un Laboratoire d’Economie Solidaire – du Monde) sera considéré de plein droit comme un G.A.S.P.A.R.D. (Groupement d’Acteurs Solidaires Pour une Animation Rurbaine et du Développement), transversal.

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc5GypKHzAg__VNBSSwwq8BPJ-EtWGqs5yBrK-AlKqoXxR4ag/viewform?fbzx=9027895108620667537&pli=1

Pour intégrer la coordination M.E.R.V.E.I.L.L.E.S. du Monde, il faut avoir signé cette charte

Publicités